kindergardens4senegal.org

Hilfe zur Selbsthilfe

Hilfe zur Selbsthilfe

Octobre 2015

Journal: Au Sénégal, 2 octobre 2015

Marielle Furter

Après mon arrivé au Sénégal j’étais extrêmement curieuse de connaître l’état actuel du jardin d’enfants. Ainsi, malgré le voyage fatiguant, je suis allée à Niaguis le même jour, accompagnée par mon ami et assistant Elhadji.

Il y a peu de temps, les travaux de montage du toit ont commencés. La construction portante du toit, initialement prévue en bois, a été jugée trop faible par les experts et a été remplacée par une construction principale en acier. Les traverses latérales sont en bois, comme prévues dans les plans.

A part le grand retard au niveau de la construction du toit, d’autres travaux ont été réalisés selon le planning. Toutes les conduites d’eau ont été placées de sorte que les toilettes et l’évier de la cuisine ont pu être raccordés. De plus, tous les câbles électriques ont été posés. Presque la totalité des fenêtres est montée et les portes seront posées la semaine prochaine. 

Pour pouvoir présenter une vue d’ensemble terminée du jardin d’enfants lors de la cérémonie d’inauguration du 17 octobre, le chef du chantier a eu l’ordre d’achever les travaux sur le toit ainsi que de poser toutes les fenêtres et portes. De plus, le bâtiment doit recevoir la première couche de peinture, il faut commencer la pose des dallages afin de pouvoir présenter un aspect presque fini des salles de classe.

L’expert externe veille à ce que la construction réponde à un haut niveau de qualité. La sécurité des enfants en dépend. Ceci est le plus important et – d’avis unanime – les retards survenus sont secondaires.

En tout cas, je me réjouis beaucoup à la perspective de l’inauguration de notre premier jardin d’enfants, même si les finitions manquent sur le bâtiment ce qui implique que les enfants vont pouvoir fréquenter le jardin à partir du mois de novembre.

Je suis particulièrement heureuse de pouvoir accueillir pour l’inauguration du 17 octobre, notre président, Werner Brunner avec son épouse ainsi que ma mère et Marcel Brühlman, chef de la piscine publique de Villmergen, qui ont toujours travaillé avec un grand engagement pour notre projet.

Le projet peut se visiter à tout moment, soit par pur intérêt, soit lors d’un stage de volontariat ou de langue ou bien tout simplement lors de vacances.

Je me réjouis de vous rapporter bientôt les nouvelles des festivités de l’inauguration officielle.

Cordialement

Marielle Furter

aux images >>

niaguis 9 okt 012 20151012 1757436184 

 

10 juillet 2015

Journal, Ziguinchor, 10 juillet 2015

de Marielle Furter I Photos relatives au journal >>

Plus de photos et films au sujet du projet de „Niaguis“ à voir dans „Galerie“.

Le bâtiment du jardin d’enfants à Niaguis est terminé jusqu’au toit!!!

9a elhadji assistent kindergardens4senegl 20150713 1698868570Je suis extrêmement heureuse de pouvoir annoncer que les travaux de construction avancent rapidement selon le planning fixé. La fondation qui a demandé trois semaines de travail, a été élaborée dans des conditions de sécurité et de qualité élevées. C’était très intéressant de suivre cette procédure. Des dalles de béton armé ont été réalisées entre des piliers de béton, permettant de fonder le bâtiment de plein pied sans souterrain.

Un autre moment inoubliable! Mi-juin, les trois premières rangées de briques ont été montées et le coffrage a été dressé. Pour ceci, des briques pleines ont été utilisées, fabriquées préalablement en centaines d’exemplaires, ensemble avec les briques creuses. Prêtes pour la construction, elles formaient un champ de plus de 1000 briques, chacune fabriquée individuellement et séchée au soleil.

Les murs ont été montés en temps prévu et promis et tous les jours, ils sont devenus plus hauts et plus larges. L’équipe se composait d’environ 20 personnes qui ont parfaitement travaillé ensemble. Répartie en plusieurs groupes, l’équipe a construit les différents bâtiments liés entre eux comme un nid d’abeilles, le tout sans aucune machine. Sans bruit de construction. Ainsi il y a eu des ouvriers qui transportaient le sable et le ciment avec des brouettes, l’ouvrier transportant l’eau, et celui qui a mélangé le béton à partir des éléments fournis. Le béton a été transporté ensuite en brouette chez le maçon. Un autre ouvrier a choisi la brique adéquate pour la donner au maçon. Ainsi le tout a avancé: Pierre par pierre, mélange par mélange, brouette par brouette, avec un résultat croissant bien visible quotidiennement.

Comme annoncé dans le dernier rapport, j’ai pris l’avion pour la Suisse pour participer au mariage merveilleux de Daniela Brunner (maintenant: Daniela Nübling). Mais le 9 juin je suis retournée à Ziguinchor/Niaguis. C’était important pour moi d’assister en direct à la continuation de la construction, même si le projet est contrôlé et suivi par quatre experts différents. 

Avec Philippe Diedhiou (responsable Dimbaya), Ibrahim Badji (responsable du groupe de travail de Niaguis) et Elhadji Dieme (responsable kindergardens4senegal) une personne externe et neutre, Mr. Jonas Biagui, responsable pour la surveillance de toutes les constructions en cours de cette région, complète ce groupe d’experts. Attenant au département, il a le devoir de surveiller tous les chantiers. Il a été engagé par nous pour effectuer un tour de contrôle hebdomadaire à Niaguis. Il travaille très consciencieusement et représente une sécurité supplémentaire pour une construction sérieuse respectant les délais. 10 mauern bis unter dach 20150713 1771169570Tous les experts surveillent étroitement l’avancement des travaux, menant des contrôles rigoureux qu’ils documentent par un rapport avec des photos de détails.

Pendant plusieurs semaines, j’ai pu assister à cette procédure contrôlée. J’ai été en contact étroit avec la société de construction ainsi qu’avec les experts ce qui a confirmé et renforcé ma confiance dans le projet. De plus j’apprécie énormément les relations humaines et le respect réciproque et bienveillant lors des rencontres et des recherches. Tout ceci m’assure que les travaux continueront de façon consciencieuse durant les deux mois de mon absence comme si j’étais sur place. De plus, Elhadji suit l’avancement à Niaguis, armé de caméra et appareil photos, tout en s’occupant des affaires administratives. Nous sommes en contact régulier (grâce à Skype) ce qui me permet d’être au courant quotidiennement.

Actuellement, la construction du toit commence. Celui-ci devrait être terminé jusqu’à la fin du mois de juillet, afin de pouvoir attaquer les travaux d’intérieur qui se dérouleront au sec. Les pluies deviennent de plus en plus fréquentes. Mais tous les participants me confirment que ceci n’aura pas de conséquences négatives pour le nouveau bâtiment ni pour les travaux planifiés. 

Un autre sujet très important pour moi concerne la continuité du projet. Même si dans le passé j’ai déjà eu plusieurs discussions à ce sujet, je voulais avoir la certitude pour la continuation du projet après le 17 octobre, 11 freudentanz m furter 20150713 1491945632avant que je parte pour la Suisse. Lors d’un entretien avec l’inspecteur responsable de la région de Ziguinchor, celui-ci s’est montré très content et enthousiaste de mon projet et mon aide appréciée sur place et a respecté mes demandes et propositions (p.ex. possibilité de participer au choix des instituteurs). Mes visites planifiées et régulières durant les leçons sont les bienvenues. Il est prévu que je participerai une fois par semaine afin de proposer et de transmettre de nouvelles possibilités ludiques d’éducation et de soutien ainsi que des travaux manuels de bricolage, des jeux à table, etc. Tous les concernés se réjouissent de cette collaboration et je suis très contente de pouvoir travailler à nouveau davantage avec des enfants. En parallèle, des formations pour les enseignants des environs de Niaguis sont planifiées. Pour celles-ci, les enseignants et les autorités montrent un grand intérêt.

Je voudrais mettre à profit les expériences réussies dans le contexte du projet de Niaguis et je planifie la construction d’un autre jardin d’enfants dans la commune voisine. Evidemment, il n’est pas possible d’aider de partout. Mais je voudrais profiter de la situation pour aider les enfants dans cette commune, puisque le besoin est grand. Grâce à mes expériences et à mon suivi sur place dans chaque phase du projet de construction, je connais les personnes impliquées et responsables ainsi que les démarches nécessaires. Les études et recherches permettant de connaître le procédé sont faites ce qui va faciliter le travail de préparation pour le deuxième projet.

Je serais extrêmement reconnaissante si je pouvais m’engager pour d’autres enfants et leurs besoins pour améliorer ainsi leurs conditions de vie et leurs chances pour un avenir plein de confiance - et ceci grâce à de nouveaux dons

Contact:                     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. en Suisse            076 715 78 86           (prévu jusqu'à la fin août 2015)
Tél. au Sénégal          00221 77 844 51 55   (à partir de septembre 2015)

Très cordialement,
Marielle Furter

3 février 2015

Journal: Ziguinchor, le 3 février 2015

Après la pose de la première pierre et les festivités encadrant ce moment solennel, les responsables de « Federation Dimbaya » et moi-même, nous nous sommes occupés de l’architecture de l’école maternelle : quels locaux seront nécessaires et comment sera la disposition de ceux-ci ? Les plans de construction d’une école maternelle à Dakar, comprenant également trois sections, nous ont beaucoup plu. Cependant il nous manquait quelques locaux tels que cuisine, salle à manger et toilettes que nous voudrions intégrer dans le bâtiment principal. Inspirée par les différentes constructions en forme de nid d’abeilles s’intégrant dans un seul et unique bâtiment, je me suis mise à dessiner. Je voulais réaliser une cour intérieure autour de laquelle peuvent être construits des locaux hexagonaux. A ma grande joie, cette idée a tellement plu aux responsables qu’elle a été confiée à un architecte. Il doit élaborer un plan de construction détaillé se basant sur ce dessin. Je suis très contente d’avoir eu la possibilité de contribuer à cette réalisation architecturale.kiga Pour grandissement, cliquez ici >>

Cet architecte très compétent est en train de réaliser les plans de construction détaillés. Il a beaucoup d’expérience dans ce domaine ayant conçu et réalisé plusieurs écoles et locaux pour enfants, entre autre pour la Croix Rouge. J’ai eu l’occasion de visiter un chantier presque terminé, réalisé sous sa direction. Ceci m’a convaincue définitivement qu’il est la bonne personne pour diriger ce projet.

Les coûts correspondent à notre budget. Ainsi, le contrat avec l’entreprise de construction pourra être signé prochainement et fin mars, les travaux pourront commencer. Pour ce projet, des centaines de briques sont fabriquées localement et séchées au soleil, avant d’être assemblées pour les murs de fondation.

Régulièrement - sur mon vélo africain à une vitesse – je pédalerai les 10 km de route de Ziguinchor à Niaguis pour suivre la construction de l‘école : Je m’en réjouis d’avance !

Merci de tout cœur à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet et qui continuent de nous soutenir.

Marielle Furter
Responsable de projet „kindergartens4senegal"

Commentaire du 22 février :
Le 7 février, j’ai reçu la triste nouvelle que mon père est tombé gravement malade. Je suis immédiatement rentrée en Suisse. Malheureusement, il s’est éteint le 9 février. De ce fait, je me trouve en Suisse jusqu’au 26 février. A partir du 28, je serai à nouveau sur place à Ziguinchor pour m’occuper du projet.

10 avril 2015

Journal: Ziguinchor, le 10 avril 2015

Documents, documents, documents... .

Après mon arrivée à Ziguinchor le 26 février, de retour de mon séjour imprévu en Suisse, j'ai repris le projet en main et je me suis occupée d'ouvrir le compte en banque. Le premier transfert d'argent des trois tranches prévues aurait dû se faire rapidement afin de commencer concrètement la nouvelle construction. Cette ouverture s'est avérée très compliquée demandant non seulement beaucoup de temps, mais également beaucoup de patience. J'ai dû fournir une série interminable de documents pour certifier et prouver mon identité ; un vrai cauchemar ! Ceci a été un grand soulagement et une grande joie quand le compte a été ouvert le 26 mars, 30 jours après mon retour.

Velo1« Maintenant on peut démarrer, » je me suis dit. Mais non, je n'avais pas pensé aux règles à suivre lors d'une nouvelle construction. C'est-à-dire, notre projet est publié dans plusieurs organes publics afin que les sociétés de construction intéressées puissent élaborer et soumettre leur devis.

Dans la deuxième moitié d'avril, les devis seront comparés et analysés par des experts de la Fédération Dimbaya. En principe, nous sommes tous d'accord pour continuer de travailler avec l'architecte qui a réalisé les plans selon nos idées précises de l'école maternelle que nous avons acceptés avec enthousiasme (voir journal de février). Mais il est important de comparer les différentes propositions ce qui correspond à notre vision d'une procédure sérieuse. De plus, il est très important de suivre le chemin juridique nécessaire pour éviter tout problème. Mais ceci signifie également que nous devons investir un mois de plus dans la procédure avant de pouvoir démarrer définitivement fin avril 2015; inshallah.

Le planning serré avec le but de finir le bâtiment avant la période de pluie en Juin 2015, me rend quelque peu inquiète et je dois m'armer de patience. Mais les responsables sont tous convaincus que les travaux avanceront rapidement, une fois le chantier démarré. Et ils confirment que la qualité de la construction ne devra pas en souffrir. Il est prévu qu'il y ait beaucoup plus d'ouvriers, entre autre des personnes qualifiées de Niaguis même.

PartnerLa Fédération Dimbaya et nous, sommes désormais des partenaires officiels et contractuels. Cependant les transactions financières peuvent se dérouler seulement à travers moi-même. Je suis toujours très reconnaissante pour tout le soutien venant de leur part. En même temps, il faut dire que Salif Kanouté a pris une nouvelle fonction à la Croix Rouge Internationale à partir du 1 avril (malheureusement il ne s'agit pas d'un poisson d'avril). Basé à Dakar, il sera à disposition de Dimbaya et de Niaguis pour les trois mois à venir, si ceci est nécessaire. Depuis pas mal de temps, je collabore intensivement avec d'autres personnes de la Fédération Dimbaya, ce qui me donne la conviction que la suite du projet soit garantie malgré ce départ. Je félicite Mr Salif Kanouté pour ce nouveau challenge dans sa carrière professionnelle. Sa personne et l'étroite collaboration que nous avions ensemble vont me manquer beaucoup.

salifQuant à ma personne, je me suis bien acclimatée à Ziguinchor. Grâce à mon vélo – que j'ai transformé en véhicule de fonction kindergardens4senegal – je suis indépendante. Sur mon vélo, je parcours les maintes routes, ruelles et chemins pédalant souvent dans un sable profond et impitoyable pendant que la chaleur m'accable. Mais les multiples salutations des indigènes souvent étonnés et ravis lors 

velo

de mon passage, me font oublier ma peine ; c'est ça, l'Afrique.