kindergardens4senegal.org

Hilfe zur Selbsthilfe

Hilfe zur Selbsthilfe

CD par Elhadji Dieme

Musique contemplative de Kora du Sénégal

Cd par Elhadji Dieme, Senegal

en raison de la période de Noël.
Aussi un cadeau de Noël idéal pour l'âme.
Commandes sous:
+41 76 337 72 00

Écoutez la musique de Kora

Votre navigateur ne prend pas en charge la vidéo HTML5. Cliquez ici pour télécharger la vidéo.

Actualités du Sénégal, Juin 2020

Un événement inoubliable

Samedi, 13 juin 2020

Quelle aventure merveilleuse j’ai pu vivre dans le village lointain de Bougbo, ensemble avec mon partenaire de projet Elhadji Dieme. La couverture du toit planifiée du nouveau bâtiment de l’école maternelle construit par la population est devenue pour les deux parties une journée joyeuse et festive. Les ouvriers très motivés nous ont attendus. Même avant de décharger les dernières tôles ondulées, ils en avaient déjà installé les premières. Avec le début de la saison des pluies nous avons craint la détérioration du bâtiment construit uniquement de briques en sable et torchis. Le toit quadrilatéral s’est monté rapidement. Nous avons vite compris que le travail s’est effectué d’une manière absolument professionnelle et que notre fonction de surveillance technique n’a été guère nécessaire.

Hand in Hand
Main dans la main
geschafft
réussi
überdacht
Toiture posée

Et quelle merveilleuse surprise quand soudainement un groupe multicolore a apparu. Toutes les femmes du village s’étaient réunies pour m’accueillir et m’accompagner à l’école en chantant et en dansant. Un cercle s’est formé pendant qu’un vieux seau en plastique servait pour battre le rythme pour le chant et la danse. Des représentations théâtrales spontanées y ont été insérées qui m’ont fait rire de tout cœur. C’était un spectacle vivant dans toutes ses facettes, et bientôt on m’a demandé de reprendre leur style de danse spécial : sautant sans cesse sur une jambe, l’autre pied bat le rythme en continu. Un vrai défi sportif et il y a eu beaucoup de fou rire, surtout quand je me suis massé les muscles endoloris par les sauts continus.

En peu de temps des enfants et des adolescents, des femmes et des hommes, oui, le village entier, ont été présents et tous ont passé la journée avec nous jusqu’à ce que, juste au soleil couchant, le dernier angle du toit a été couvert. Encore une dernière photo avant la tombée de la nuit noire et vite, vite rentrer à la maison. Avant notre départ, il y a eu encore une fois beaucoup de mots de reconnaissance et des gestes de remerciement. Cette grande joie se reflète directement au fond de mon cœur.

Nous avons été invités pour manger et il y a eu beaucoup de moments et de gestes qui nous ont montré une grande gratitude. Les jeunes nous ont ramassé un sac plein de mangues, les femmes nous ont préparé plusieurs kilos de cacahouètes, le chef de la commission de l’école nous a offert un grand pot de miel. On m’a coiffée d’un chapeau violet fantastique, cela semblait ne pas prendre fin. Nous avons reçu tant de cadeaux que le directeur a dû nous aider à les transporter. Nous ne serions pas arrivés à les transporter en moto. Ainsi, Elhadji et moi, malgré la nuit noire et comme ayant des ailes, nous avons parcouru les 18 km à travers la brousse, et nous sommes arrivés très heureux chez nous.

La route de Bougbo nous a amenés à travers la forêt. Une semaine auparavant, Elhadji et moi, nous avions déjà rendu visite au village afin de voir la nouvelle école maternelle construite par les habitants vraiment courageux. Le chef du village m’a expliqué : « Nous ne voulions plus attendre davantage l’aide de l’état ou de tiers parts. » Ainsi, le nouveau bâtiment digne de ce nom a été construit en unissant les forces et sous la direction professionnelle des ouvriers du village. Les jeunes ont cherché dans les environs, le sable approprié pour fabriquer les briques. Ils ont creusé, monté les murs et même construit la charpente utilisant le bois des palmiers abattus par eux.
Les conséquences du Covid19 ont anéanti les bonnes affaires annuelles avec les noix de cajou ce qui a rendu impossible le financement des tôles ondulées pour la toiture et du ciment pour le crépi du bâtiment. Pour cette raison, le directeur de l’école nous a adressé la demande de soutien. C’est avec joie et remplis de conviction que nous avons confirmé notre aide de prendre en charge les coûts pour le matériel restant. L’engagement exemplaire des villageois et la collaboration reconnaissante m’ont impressionnée et beaucoup touchée.
Malheureusement les écoles restent fermées jusqu’à la rentrée des classes en octobre 2020. Mais nous resterons en contact et nous nous réjouissons de notre collaboration future, quand les cours reprendront. Ma proposition d’accompagner l’école maternelle dans le futur a été très bien accueillie.

>> mehr Bilder

 

Coordonnées bancaires

Coordonnées bancaires

Versement à:
NEUE AARGAUER BANK AG
5001 AARAU

En faveur de:
CH28 0588 1047 5101 4100 0
kindergardens4senegal
5612 Villmergen

Compte 50-1083-6

Merci infiniment pour votre don.
Marielle Furter